Les alliances des mariés : une tradition préservée !

22 octobre 2019 Alliances Mariage

Une alliance est un anneau utilisé comme symbole durant la cérémonie de mariage. Il représente un engagement entre les personnes contractantes. Cependant, c’est une coutume qui n’est pas indispensable à la célébration du mariage : son absence n’invalide pas le consentement donné à la cérémonie et par conséquent, un mariage conclu sans l’échange des alliances serait parfaitement valide.

Un peu d’histoire

Cette cérémonie était déjà observée par les Romains, bien avant l’introduction du christianisme et du judaïsme. L’utilisation d’anneaux était très répandue chez les Romains, non seulement comme accessoire, mais pour sceller des lettres, des instruments et autres objets. À cet effet, chaque notable portait une bague avec un sceau l’identifiant et l’utilisait dans la célébration de toutes formes de contrats ou d’alliances.

De là vint la coutume du marié offrant son anneau à la mariée en gage de fiançailles, ce qui signifiait aussi, qu’il lui chargeait la garde du foyer. Ainsi, la bague était donnée à la femme, non pas comme un bijou ornemental mais afin de sceller les biens de la propriété. C’était la manière d’assurer avec un sceau, les arches, caissettes et autres ustensiles du garde-manger en évitant ainsi la perte ou le vol par les esclaves.

Symbole et tradition

Encore de nos jours, la coutume établit que le couple échange les anneaux qui deviennent ainsi, des attributs de la cérémonie de mariage et de l’union matrimoniale. L’anneau de mariage est placé dans l’annulaire. Différentes traditions font usage d’une main ou de l’autre. En France, c’est la main gauche qui est utilisée. Ces anneaux sont traditionnellement en or et moins souvent en platine ou en argent. Ils sont généralement lisses et confortables à porter, car la plupart des mariés n’ôtent le leur, qu’en de très rares occasions.



Découvrez plus d'actualités

Pour découvrir les prestataires proches de chez vous